Parce que tout le monde insère un clou de girofle dans ses plantes avant de partir en vacances, le numéro d’Asia Paparella du 28 juin 2023 met en avant une stratégie non conventionnelle mais efficace pour prendre soin des plantes lors d’absences prolongées.

Lors de la préparation des vacances, s’assurer que les plantes restent hydratées devient une préoccupation commune, surtout lorsqu’il n’est pas possible de les arroser régulièrement pendant une période prolongée. Ainsi, beaucoup se tournent vers une technique inhabituelle mais efficace : implanter un clou dans les plantes pour créer un système d’irrigation maison.

LAISSER UN CLOU DANS LES PLANTES POUR LES HYDRATER Pour assembler ce système, rassemblez un clou d’au moins 10 cm de long et environ un mètre et demi de fil naturel capable d’absorber l’eau, comme du fil de laine, de coton ou de chanvre. Achetez également une bouteille, car les bouteilles plus grandes offrent une plus grande capacité de libération d’eau et une plus grande longévité.

Commencez à assembler le système en attachant le fil au clou, en laissant environ 10 centimètres de fil dépasser de la tête du clou. Continuez à recouvrir tout l’ongle avec du fil, en ne laissant que 1 à 2 cm de fil libre à la pointe. Une fois complètement enroulé, fixez le fil avec un nœud, ce qui donne deux extrémités : l’une de 10 cm de long, s’étendant de la tête du clou, et l’autre plus longue.

Fixez un contrepoids, tel qu’un clou ou un boulon plus long, à l’extrémité la plus longue du câble, garantissant ainsi une connexion sécurisée. Plongez l’ensemble du système dans l’eau pendant plusieurs minutes ; le fil absorbera l’eau et deviendra saturé.

Un système d’arrosage fait maison Après le trempage, retirez le système de l’eau et préparez la bouteille. Remplissez la bouteille d’eau et insérez le fil, ainsi que le contrepoids, dans la bouteille, en vous assurant que le clou pénètre dans le sol à l’intérieur du pot de la plante. Cette configuration facilite la distribution de l’eau jusqu’aux racines des plantes par action capillaire.

Comment ça marche? L’action capillaire repose sur la capacité de l’eau à monter dans des tubes étroits, semblables au système vasculaire de la plante. Grâce aux forces de cohésion et d’adhésion, l’eau se déplace contre la gravité, permettant ainsi l’irrigation des plantes par transport capillaire.

Arrosez les plantes Arrosez les plantes – Nanopress.it Avec ce simple système d’irrigation domestique, l’eau est progressivement distribuée jusqu’aux racines des plantes, maintenant ainsi l’hydratation dans le temps. Le fil absorbant agit comme un conduit transférant l’eau de la bouteille vers le sol environnant.

Au fur et à mesure que le sol sèche, l’eau est transportée à travers les fibres du fil, s’infiltrant progressivement dans le sol, assurant une hydratation constante et adéquate aux plantes.

Un clou dans les plantes sauve les vacances Cette méthode d’arrosage économique et écologique peut être une bouée de sauvetage pour les vacanciers inquiets pour leurs plantes. Cependant, il est essentiel de considérer les besoins spécifiques en arrosage de chaque plante. Certaines plantes peuvent nécessiter différentes quantités d’eau, ce qui nécessite des expérimentations et une surveillance attentive pendant les absences.

Alors, si vous recherchez une solution pratique pour arroser les plantes pendant les vacances, envisagez cette approche innovante et rentable.