Découvrir le potentiel des écorces d’agrumes en tant qu’engrais gratuit et efficace peut révolutionner la croissance des semis, mais c’est une ressource souvent négligée. À l’arrivée de l’hiver, ce n’est pas seulement la saison pour ramasser les coquilles d’œufs et les pelures d’oignons ; C’est aussi le meilleur moment pour exploiter le pouvoir des écorces d’agrumes pour nourrir les semis.

Pourquoi des écorces d’agrumes ?

La valeur négligée des écorces d’agrumes réside dans leur composition riche en nutriments, contenant du phosphore, du potassium, de l’azote et bien plus encore. Lorsqu’elles sont introduites dans le sol, ces écorces deviennent un régal pour les micro-organismes du sol, déclenchant une cascade de libération de nutriments bénéfique à la croissance des plantes.

De plus, les écorces d’agrumes contiennent de la pectine, une substance connue pour améliorer l’activité microbienne du sol tout en régulant les niveaux d’humidité. Cette double fonction assure une hydratation optimale du sol, cruciale pour la vigueur des plants lors de leurs étapes de formation.

Récolte et préparation :

La méthode préférée consiste à sécher les écorces d’agrumes, soit à l’aide du chauffage central, soit au four. Une fois sèches, les écorces peuvent être facilement pulvérisées à l’aide d’appareils de cuisine ou d’un rouleau à pâtisserie, les préparant ainsi à être incorporées au sol.

A cet effet, n’importe quelle variété d’agrumes peut être utilisée, qu’il s’agisse de mandarine, d’orange, de citron, de pamplemousse ou de citron vert.

Demande de semis :

L’intégration de poudre d’écorces d’agrumes moulues dans le substrat des semis s’avère être la méthode la plus efficace. Une directive générale suggère d’ajouter 2 cuillères à soupe de poudre d’agrumes par litre de substrat, ce qui peut constituer jusqu’à 20 % du mélange total.

Ne vous inquiétez pas d’en faire trop ; L’excès de poudre d’écorces d’agrumes ne nuira pas aux plants, il ne fera qu’améliorer leur croissance. L’adoption d’écorces d’agrumes comme engrais préserve non seulement les ressources, mais maximise également le potentiel des plants, conduisant à une récolte abondante.