Si les supermarchés avaient conservé le goût et l’arôme des tomates traditionnelles, les jardins urbains n’auraient pas connu une telle croissance. Moins de gens seraient encouragés à louer des terres pour cultiver leurs propres légumes. Mais regardons comment  faire pousser des plants de tomates géants dans le  jardin potager.

Tomates géantes au jardin, folles : 6 astuces pour des plantes fortes et luxuriantes

1. Plantez toujours dans un nouvel emplacement

Les tomates sont extrêmement sensibles aux maladies. Surtout ceux qui poussent au sol. Par exemple, la brûlure de la tomate et la pourriture apicale sont causées par des problèmes de sol. Chaque saison de croissance, nous plaçons les plants de tomates dans une nouvelle zone du jardin. La rotation des cultures est un facteur clé dans  le maintien de la santé des sols et des plantes.

De plus, les tomates se nourrissent de substances du sol. Cela signifie que  déménager vers un nouvel emplacement leur fournira également des nutriments frais. En règle générale, les plants de tomates ne doivent pas être plantés au même endroit pendant au moins 3 ans. Si vous cultivez plutôt en pots ou en conteneurs, assurez-vous de changer le sol à chaque saison.

2. Fournir un soutien avant la plantation

Que vous  utilisiez des cages, des tuteurs ou des treillis,  les plantes ont besoin de support ! Lorsqu’il s’agit de cultiver de grosses tomates,  le soutien des plantes est  une clé importante pour maintenir la santé. Nous cultivons nos tomates dans  des supports faits maison  en les plaçant avant la plantation. Non seulement il soutient la plante dès le départ, mais il vous évite également d’endommager et d’écraser les racines lorsque vous essayez de les transplanter dans le sol plus tard. Installez donc le support  avant ou pendant la plantation, pas des semaines après !

3. Plantez en profondeur

Les tomates doivent  être plantées profondément dans le sol  . Planter des tomates profondément dans le sol  aide les plantes à développer des racines supplémentaires  pour absorber plus de nutriments et d’humidité. La pratique de la plantation profonde est bénéfique pour deux raisons.

D’une part, il contribue à   protéger les plantes des dangers de Mère Nature. Une structure racinaire profonde sèche moins rapidement. Il fournit également  plus de soutien aux plantes  afin qu’elles puissent résister au vent et aux tempêtes. Planter plus profondément permet également  à davantage de racines de pousser à partir du tronc  . Les racines, qui sont essentielles pour fournir des nutriments et de l’eau à la plante au cours de sa croissance.

Quelle est la profondeur? Nous plantons nos tomates  à 15-20 centimètres de profondeur dans le sol. Et ne vous inquiétez pas si vous enterrez certaines feuilles inférieures lors du repiquage. De nouvelles racines poussent également à partir de là, ce qui ne nuit pas à la plante.

LIRE AUSSI :    La soupe à base de moules, poulpe et pain, tellement bonne qu’elle fait le chausson. Seulement 430 kcal !

4. Préparez le compost 

L’un des plus grands secrets de la culture de grosses tomates est  de nourrir les plantes au moment de la plantation. Nous remplissons le trou avec un  mélange de compost,  quelques coquilles d’œufs écrasées, quelques cuillères à café de marc de café et des pelures d’oignons.

5. Utilisez du paillis organique

Le paillis  est  un autre facteur important lors de la culture de grosses tomates, car il joue un rôle important dans la santé et les niveaux de production des plants de tomates. Le paillis aide  à maintenir une humidité adéquate et freine les mauvaises herbes  , qui privent les plantes des nutriments essentiels dont elles ont besoin pour une forte croissance. Il aide également  à prévenir les maladies transmises du sol  au feuillage. Aide à réguler la température. Il aide également à prévenir l’érosion du sol et des nutriments lors de fortes pluies.

Tout d’abord,  nous plaçons une couche de compost d’un diamètre de 10 à 15 cm autour de chaque plante  . Enfin  , on place une couche de paille de 10 à 15 cm d’épaisseur. Si vous n’avez pas de paille, vous pouvez utiliser des tontes de gazon, de l’herbe fraîchement coupée (sans graines), des feuilles sèches de plantes et d’arbres, etc.

6. Taillez les plantes à mesure qu’elles grandissent

Enfin et surtout  , taillez vos plants de tomates  au fur et à mesure de leur croissance. Surtout  au bas de chaque plante. Comment ça se fait? La taille des branches inférieures permet à l’air et à la lumière de circuler.

La taille de la partie inférieure des plantes  permet également un arrosage ou une fertilisation facile. Après la taille, vous pouvez appliquer une dose de compost pour donner un coup de fouet à leur croissance. La taille rend également  plus difficile  la marche des insectes et des ravageurs du jardin.

À part ça…

Pour  obtenir un bon rendement et faire pousser des tomates juteuses, grosses et bonnes, une excellente astuce est  d’ajouter une cuillerée d’huile de neem à la racine de chaque plante  , un type d’huile aux propriétés nutritionnelles importantes, dont l’odeur est similaire à celle de l’ail et a un effet hydratant, apaisant et réépithélialisant. Une simple  cuillerée dans le sol  où se trouve la plante suffit à protéger la plante des chenilles, des pucerons et des cochenilles.