Pastèque… Qui n’aime pas cet énorme fruit rouge ?

Rafraîchissante, légère et hydratante, la pastèque est l’un des aliments les plus consommés en été. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’un fruit, mais d’un légume comme le potiron, le concombre ou la courgette. Pour cette raison, une fois gâté, il a un goût qui rappelle celui de ce légume.

Pourquoi manger de la pastèque ?

Malgré cette curiosité, la vérité est que ce fruit est l’un des grands plaisirs nutritionnels des journées d’été, aidant à résister à la chaleur des heures les plus impitoyables de la journée. Beaucoup de gens pensent qu’il ne fournit que de l’eau. Bien qu’il ait une teneur élevée en eau d’environ 90 %, il est également riche en vitamines A, C et B6 et surtout en minéraux, potassium et magnésium ainsi qu’en fibres. Recommandée pour les régimes et pour ceux qui souhaitent perdre du poids, la pastèque ne contient que 30 Kcal.

Cependant, selon les experts en nutrition, le composant le plus précieux est le lycopène. Le lycopène, celui-là même qui donne aux tomates leur pigmentation rouge, a de grands effets antioxydants et apporte de nombreux bienfaits à notre santé. Il abaisse notamment le cholestérol et l’hypertension artérielle, prévient les maladies cardiaques et même certains types de cancer, comme ceux liés aux papillomes.

De plus, la pastèque est riche en chlorophylle et en citrulline, un acide aminé qui a la capacité de détendre les vaisseaux sanguins, de favoriser la circulation sanguine et d’aider à résoudre la dysfonction érectile.

Comment choisir une bonne pastèque

Parfois, il semble que choisir un bon spécimen soit vraiment difficile et que seuls les agriculteurs peuvent le faire. Cependant, ce n’est pas si compliqué, car le degré de maturité de ce fruit peut être déterminé en prêtant attention à certains détails et détails.

Dans cet article, nous vous révélons quelques astuces pour comprendre quand une pastèque est juteuse et savoureuse.

1. Tache jaune

La tache jaune (ou sale) est l’endroit où la pastèque a touché le sol en mûrissant. Une pastèque mûre doit être de couleur jaune foncé ou jaune orangé, mais pas blanche.

2. Toile d’araignée

Ces filaments peu esthétiques sur la pastèque indiquent que les abeilles ont été en contact avec la pastèque à de nombreuses reprises lors de la pollinisation. Plus il y a de pollinisation, plus la pastèque est sucrée.

3. Taille

Les pastèques peuvent avoir une forme allongée ou très ronde. Ceux qui ont une forme plus allongée ont un goût plus aqueux. Les plus ronds, en revanche, sont plus sucrés.

4. Poids et volume

Il est préférable de choisir une pastèque ni trop grosse ni trop petite non plus. La taille optimale est la médiane. Il ne faut pas oublier qu’une bonne pastèque est toujours assez lourde pour sa taille.

5. Stamm

Une tige sèche indique toujours que la pastèque a atteint la maturité nécessaire. Si la tige est verte et fraîche, le fruit n’est pas encore mûr et donc pas sucré.

6. Fissures dans la pastèque

Si la pastèque présente de telles fissures, vous ne devriez pas la manger. Ces fissures sont un indicateur clair du caractère non naturel de la pastèque elle-même, provoquée par l’utilisation de substances nocives qui aident le fruit à pousser plus rapidement afin d’augmenter la production et, bien sûr, le profit.

Ces conseils vous ont-ils été utiles ? Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis !